Congrès du 7 JUIN 2018

L'ESPACE DE VIE NUMERIQUE

La troisième journée du GEOSummit 2018 traitera de sujets relatifs au défi qui consiste à planifier notre espace de vie du futur ; ils seront à l'ordre du jour en session plénière et dans les sessions conduites simultanément.

Les sessions mentionées en bas sont à l'étude ; elles seront concrétisées dans les mois à venir dans le cadre du Call for Presentations :

D'autres sessions suivront.

Simultanément à la tenue du congrès, de nombreuses solutions innovantes seront présentées à l'exposition et au FutureLab.

Conférenciers déjà connus

> Eveline Binsack

Celui qui ose peut perdre, celui qui n'ose pas a déjà perdu

Evelyne Binsack décrit de manière captivante et convaincante sa façon de faire face aux défis, de trouver sans cesse une nouvelle motivation, un nouvel élan lui permettant d'avancer et d'affronter l'inconnu. Qu'elle se trouve dans la face nord de l'Eiger à moins 17 degrés, à une altitude où la mort guette à tout moment dans la conquête du sommet de l'Everest dans l'Himalaya ou en arrivant au pôle sud tant convoité, au terme de 484 jours et 25'000 kilomètres, au bord de l'effondrement : "Mes aventures ne sont pas des histoires de la vie, elles sont l'histoire de ma vie. La victoire et l'échec, la joie et la peine, le doute et la confiance sont indissociables dans une nature qui peut se déchainer mais qui est belle à couper le souffle. Mes aventures qui me confrontent à mes propres limites ne me laissent pas seulement des souvenirs impressionnants. Elles me permettent également un regard approfondi sur les processus mentaux spontanés qui régissent la réalisation d'objectifs très ambitieux."

"Je me ferai un grand plaisir de vous faire part de mes expériences vécues et de ce qu'elles m'ont appris ; je pourrai vous suggérer de nouvelles idées et impulsions, voire une manière de dépasser vos propres limites !"

À propos de Mme Evelyne Binsack

Evelyne Binsack est pilote d'hélicoptère, alpiniste de l'extrême et auteur de best-sellers. Elle est aventurière par passion. Son exposé traitera de ses expéditions la confrontant à ses propres limites, dans l'antarctique, au pôle nord et au Mount Everest. Elle mettra en évidence non seulement les changements intervenant dans notre espace de vie, mais également la nécessité, au niveau de l'individu, de faire face aux changements permanents et de faire preuve d'endurance avant tout.

> Franz-Reinhard Habbel

Faire de la politique avec les (géo)données

Des nouvelles perspectives pour l'espace de vie numérique

Le discours, la communication et l'art de convaincre sont la profession de Franz-Reinhard Habbel. Il incite à la réflexion, déclenche la discussion et encourage les réformes et les changements. La numérisation, les valeurs en mutation, la protection des données et la globalisation font partie de ses sujets principaux. Les préoccupations des communes et des villes allemandes et européennes lui tiennent particulièrement à cœur. Son exposé examine les mutations à l'ère de la numérisation. Comment souhaitons-nous vivre à l'avenir ? Comment s'organisera-t-on, comment s'y prendra-t-on pour façonner les espaces publics ? Quel est le rôle des géodonnées en tant que DNA des villes et des communes ? En bref : comment aborder la nouveauté ?

À propos de Mr. Franz-Reinhard Habbel

Franz-Reinhard Habbel (1950) est un écrivain allemand. De 1998 à 2017, il était le porte-parole du groupement allemand des villes et des communes (DStGB), dont le siège est à Berlin. En tant que porte-parole de cette organisation de pointe, il faisait valoir les intérêts des 11'000 communes en Allemagne. Il est le fondateur et le directeur du Innovators Club du DStGB. Ce club se consacre aux questions stratégiques du futur des communes, comme la formation, le développement urbain et la communication. Une quarantaine de maires (Bürgermeister) et de conseillers communaux (Landräte) y œuvrent de manière pluridisciplinaire, ainsi que des dirigeants issus de la politique, de l'économie et des sciences. Habbel est un précurseur en matière de stratégie E-Government en République fédérale d'Allemagne. Son point de mire ne se limite pas aux préoccupations du secteur communal. Il dirige son propre blog www.habbel.de dont l'objectif est la modernisation de l'administration publique. Son message principal s'appelle : "Sans modernisation du secteur public, pas de réformes fondamentales ; la politique et l'administration publique ont besoin d'une vision directrice politique." 

> Nicolas Bürer

digitalswitzerland – une initiative nationale visant la transformation numérique de la Suisse

L'association digitalswitzerland comprend une centaine de membres ; son objectif est de promouvoir la transformation numérique et de contribuer au renforcement de l'économie suisse. Voici quelques chiffres relatifs à la numérisation de la Suisse, expliquant la raison d'être de digitalswitzerland.

À propos de Mr. Nicolas Bürer

Depuis octobre 2016, Nicolas Bürer, diplômé en physique de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), occupe le poste de Managing Director de digitalswitzerland. De 2011 à 2013, il était Chief Revenue et Marketing Officer chez Deindeal.ch. Il faisait ensuite partie des co-fondateurs de Movu.ch dont il est toujours le Chairman. En janvier 2014, il a pris la direction de Joiz Schweiz AG en qualité de Managing Director.

Sessions déjà connus:

> RDPPF – du système d'information au cadastre juridique

À l'échelle nationale, le cadastre des restrictions de droit public à la propriété foncière sera introduit jusqu'en 2020, comportant 17 thématiques de droit fédéral. A l’heure actuelle, le cadastre se présente sous la forme d'un système d'information de grande qualité, se rapportant aux géodonnées et aux dispositions légales. L'appréciation émanant des utilisateurs démontre le bien-fondé du cadastre ; elle démontre également que ce dernier doit évoluer en termes de complétude et de sûreté juridique. Le client veut connaître toutes les restrictions déjà en vigueur et aussi celles en planification. Les authentifications et le rôle du cadastre en tant qu'organe de publication sont-ils toujours requis à cet effet ? Ces questions seront abordées en collaboration avec des représentants des cantons et des juristes.

> Les Smart Cities : Etat des lieux

Les entreprises IT opérant à l'échelle mondiale et les universités nous parlent des Smart Cities depuis des années déjà. Au niveau du quotidien des citoyens, les résultats ne sont pas encore visibles. Des exemples concrets de centres urbains suisses mettent en évidence ce qui a déjà été réalisé ainsi que le bénéfice que tirent les villes de la numérisation et de l'interconnexion.

> Le profil professionnel – ce dont nous avons besoin pour notre avenir

Il y a quelques décennies encore, celui qui apprenait un métier avait la quasi-certitude de pouvoir l'exercer longtemps. Actuellement, la personne qui termine sa formation ne sait pas si son métier existera encore dans 10 ans. Quelles sont les compétences générales et spécifiques dont nous aurons toujours besoin dans le futur ? Comment la branche géo doit-elle y contribuer ?

> GeoDesign – montrer ce qui est encore invisible à l'heure actuelle

Les informations spatiales sont représentées sous forme de cartes et de plans depuis des siècles déjà. Les SIG performants existent depuis quelques décennies, mais leur emploi dans la planification a un caractère plutôt documentaire. Où la complication se situe-t-elle, au niveau des GIS ou au niveau des situations à planifier ? Ou bien est-ce que les analyses et modélisations rationnelles sont-elles même en contradiction avec les méthodes de planification intuitives ? Le GeoDesign a pour vocation de combiner ces mondes et de mettre en évidence des caractéristiques importantes de la planification, caractéristiques qui n'étaient pas évidentes en utilisant les moyens de planification classiques.

> La numérisation : leadership en matière de gestion du changement

Depuis fort longtemps, la branche géo a recours à l'informatique. Or, l'actuelle vague de la numérisation confrontera les entreprises, les employeurs et les employés à d'autres changements et ceux-ci interviendront rapidement ! Ce dont nous avons besoin : de nouveaux modes de penser et d'agir ainsi que de leadership !

> Champ de tension : innovation et administration – comment trouver l'équilibre ?

L'administration veille à la bonne gestion de notre État de droit, de manière continue et dans une perspective à long terme. La numérisation et l'innovation évoluent souvent très vite et peuvent dépasser la réglementation en vigueur. Il s'agit de rechercher activement l'équilibre entre la légalité d'une situation et sa légitimité, afin d'éviter la confusion mais sans entraver le progrès. Il s'agit de discuter les pistes de réflexion et les solutions possibles.

> Geobased Riskmanagement – comment modéliser les conséquences du changement climatique ?

Les dangers naturels s'accroissent en raison des changements climatiques et ils ont une incidence sur la manière dont nous tirons profit de notre espace vital. En matière de prévention des dangers, la modélisation de ces risques gagnera en importance – mais sa complexité sera également accrue. Quelles sont les nouvelles possibilités en termes d'analyse, de simulation et de visualisation ? À quelles solutions possibles sommes-nous tenus de réfléchir à l'avenir ?