Après-midi

Les sessions mentionnées en bas sont à l'étude ; elles seront concrétisées dans les mois à venir dans le cadre du Call for Presentations. D'autres sessions suivront.

Simultanément à la tenue du congrès, de nombreuses solutions innovantes seront présentées à l'exposition et au FutureLab.

> Augmented Reality – les nouvelles dimensions de la réalité

Augmented Reality – Virtual Reality – Mixed Reality : où s'arrête actuellement la réalité et où commence la fiction ? Considérées longtemps comme gadgets, l'emploi de ces nouvelles technologies est désormais effective. Le monde réel et son complément numérique s'unissent : sur le plan technique, certes, mais également sur le plan commercial! 

> OpenData et Crowdsourcing - le temps de l'acquisition conventionnelle des données est-il révolu?

Grâce à la numérisation, les smart devices (appareils intelligents) actuels se transforment en capteurs. Chacun de leurs détenteurs est à même de collecter des données ; il en résulte une quantité énorme de sources de données à référence spatiale. Comment les utiliser à bon escient du point de vue de la gestion et en termes économiques ? Les résultats remplacent-ils les méthodes classiques, hautement précises, de relevé des données ? Quelle sera désormais la valeur des sources officielles des géodonnées?

> 3D et BIM à la surface du sol et en-dessous

Dans la construction mécanique et dans l'architecture, la planification et la modélisation en 3D sont des procédés établis depuis belle lurette. Le potentiel de ces applications est désormais également reconnu en matière d'aménagement urbain et paysager. Que faire pour que les sources officielles des géodonnées à la surface du sol et en-dessous (p.ex en matière de géologie et d'ouvrages souterrains) puissent suivre le rythme du développement actuel ? Qu'est-ce qui est nécessaire pour une interaction réussie entre la modélisation (3D), les analyses, les simulations et les visualisations ? Des exemples concrets permettront de démontrer ce qui est possible à l'heure actuelle, ainsi que le potentiel futur.

> Géolocalisation et navigation

Pendant de nombreuses années, la détection, la navigation et la communication basées sur la géolocalisation ont été les caractéristiques uniques de la branche géo. À l'ère numérique, ces caractéristiques sont devenues chose connue de tous. Dans quels domaines la branche géo sera-t-elle indispensable aussi à l'avenir ? Quels seront les marchés du futur et quelles seront les applications y relatives ?

> Blockchain – une technologie fondamentale au potentiel disruptif

La blockchain et les bitcoins sont souvent mis au même rang. Or, la blockchain offre bien plus de possibilités ; elle a le potentiel de supplanter de nombreux processus de gestion et de contrôle – comme le démontrent avec pertinence les premiers exemples qui nous parviennent de l'étranger. Que pourrait-il se passer en Suisse? Les attestations de conformité présentant une charge de travail élevée de la part des notaires, du registre foncier et des géomètres seront-elles toujours requises à l'avenir ?