Matin

09.30h-12.30h: Conférences en plénière

Ce matin, des keynotes très intéressants nous mettent dans l'ambiance pour le thème de la numérisation. Tous les keynotes seront traduits simultanément de l'allemand vers le français.

> Conseiller fédéral Guy Parmelin

Salutations
À propos de Mr. Guy Parmelin

Depuis janvier 2016, le conseiller fédéral Guy Parmelin dirige le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports.

> Conseiller exécutif Christoph Ammann

Salutations
À propos de Mr. Christoph Ammann

Depuis le 1er juillet 2016, Christoph Ammann est directeur des affaires économiques du canton de Berne. En tant que professeur de lycée expérimenté et plus tard comme recteur du lycée d'Interlaken, il attache une importance particulière aux thèmes éducatifs dans le cadre de la numérisation.

> Dr. Joël-Luc Cachelin

L'espace numérique : ses contours, ses axes de développement et les rétroactions à l'espace analogique

L'espace numérique gagne en importance à mesure que perdure la transformation numérique. Ceci dit, représente-t-il un miroir du monde ou un monde parallèle, est-il un bien ou un mal et serons-nous finalement toujours à même de faire la distinction entre les mondes analogique et numérique ? Cet exposé esquisse les caractéristiques, les chances et les risques de l'espace numérique et aborde ses règles du jeu, règles qui ont de plus en plus d'emprise sur l'espace analogique.

À propos de Dr. Joël-Luc Cachelin

Dans le cadre de sa Wissensfabrik (manufacture du savoir), Joël Luc Cachelin (1981), docteur ès sciences économiques, inspire et accompagne la transformation numérique des entreprises faisant partie de ses clientes. Au classement Digital Shapers Ranking 2017, il compte en Suisse parmi les 10 meilleurs esprits qui devancent leur temps en matière de numérisation. Il est diplômé en sciences économiques relatives à la gestion d'entreprise de l'université de St-Gall (HSG). Il a passé son doctorat sur le futur du management et a travaillé au sein de deux instituts. Ces deux dernières années, il a accompli des études postdoctorales traitant des technologies disruptives à l'université de Berne et à la haute école de gestion de Zürich (Hochschule für Wirtschaft, HWZ). Il est un des membres du comité consultatif de Swisscom en matière de numérisation et il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur la digitalisation, dont "Offliner – Die Gegenkultur der Digitalisierung" (Offliner – la contre-culture de la numérisation), "Update! – Warum die digitale Gesellschaft ein neues Betriebssystem braucht" (Update ! – les raisons pour lesquelles la société numérique a besoin d'un nouveau système d'exploitation), et, dernier en date, "Internetgott – Die Religion des Silicon Valley" (Le Dieu de l'internet – la religion du Silicon Valley), paru aux éditions Stämpfli en 2017. 

> Nicolas Bürer

digitalswitzerland – une initiative nationale visant la transformation numérique de la Suisse

L'association digitalswitzerland comprend une centaine de membres ; son objectif est de promouvoir la transformation numérique et de contribuer au renforcement de l'économie suisse. Voici quelques chiffres relatifs à la numérisation de la Suisse, expliquant la raison d'être de digitalswitzerland.

À propos de Mr. Nicolas Bürer

Depuis octobre 2016, Nicolas Bürer, diplômé en physique de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), occupe le poste de Managing Director de digitalswitzerland. De 2011 à 2013, il était Chief Revenue et Marketing Officer chez Deindeal.ch. Il faisait ensuite partie des co-fondateurs de Movu.ch dont il est toujours le Chairman. En janvier 2014, il a pris la direction de Joiz Schweiz AG en qualité de Managing Director.

> Jed Sundwall

Démocratisation de l'accès au Big Data

La démocratisation de l'accès aux grands ensembles de données géospatiales accélère la recherche scientifique et favorise le développement de nouveaux produits. Cette présentation aborde les grandes tendances en matière d'analyse de données et la manière dont les nouvelles techniques de partage de données peuvent abaisser le coût des analyses de données pour les étudiants et les entrepreneurs. Les participants découvriront les travaux accomplis par le programme AWS dédié aux ensembles de données publics pour aider les scientifiques, les inventeurs, les startups et les professionnels des SIG à rassembler et à analyser des données libres et commerciales du monde entier, sans avoir à s'inquiéter des limitations de bande passante, de stockage, de mémoire ou de puissance de calcul. 

À propos de Mr. Jed Sundwall

Jed Sundwall dirige le programme Open Data international d'Amazon Web Services (AWS), dont la mission est d'étudier les façons dont le cloud AWS peut faciliter la découverte, l'accès et l'utilisation des données. Le programme Open Data d'AWS a démocratisé l'accès à plusieurs pétaoctets de données, notamment des images satellites, des données génomiques et des données utilisées pour le traitement du langage naturel. Tout au long de sa carrière, Jed a utilisé Internet pour améliorer les capacités de gouvernance autour du monde, en travaillant avec l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique, la Banque mondiale, le Département d'État des États-Unis, la NASA, l'Agence spatiale européenne et le Fonds mondial pour la nature.

Il est titulaire d'un master en affaires publiques et internationales obtenu à l'Université de Californie à San Diego. Il y a été reconnu pour son travail avec le Center for Digital Inclusion, une organisation à but non lucratif brésilienne qui utilise la technologie pour lutter contre la pauvreté et stimuler l'entrepreneuriat.

> Bruno Spicher

Les géoinformations en tant que matière première du secteur des assurances

Le secteur des assurances n'en est qu'à ses débuts lorsqu'il est question de tirer profit des géoinformations. Leur utilisation, dont le niveau de qualité est très élevé en Suisse, peut apporter des avantages considérables pour les assurés et les compagnies d'assurance. Grâce aux informations fiables, nous serons en mesure d'identifier des risques, de les évaluer et d'en tirer les conclusions appropriées en termes de mesures préventives. Ce faisant, nous serons à même en ces temps de changements climatiques et conditions météorologiques extrêmes, de protéger et d'assurer à long terme les êtres humains, les animaux et les biens matériels contre les dangers naturels. En voilà un avantage énorme pour notre pays sur le plan des intérêts économiques. C'est en même temps un facteur constituant un potentiel d'exportation qu'il convient de ne pas sous-estimer pour le secteur de l'information géographique.

À propos de Mr. Bruno Spicher

Bruno Spicher (1962) occupe depuis 1982 diverses fonctions de spécialiste et d'encadrement dans l'industrie de l'assurance. Il travaille pour Allianz Suisse depuis 2012. Il est actif au sein de plusieurs commissions nationales et internationales chargées de la prévention et de l'assurabilité de risques découlant des dangers naturels. En 2010, il était un des acteurs principaux du développement et du lancement de "Mobi-GIS", le premier système intégré d'informations géographiques pour les assureurs directs.  

Depuis 2010, Bruno Spicher fait partie de la commission extraparlementaire "plate-forme nationale dangers naturels" (PLANAT) dont il est le président depuis 2016. La PLANAT a été mise en place par le Conseil fédéral ; sa mission est d'améliorer la prévention contre les dangers naturels en Suisse. Il s'agit de protéger avec efficacité les habitantes et habitants de la Suisse, leur environnement naturel et les biens matériels contre les risques naturels. En 2018, la PLANAT publiera sa "stratégie 2018 – la gestion des risques découlant des dangers naturels". Le recours aux géoinformations et aux systèmes d'informations géographiques est une condition essentielle pour la réalisation de cette stratégie.