Ateliers du 5 JUIN 2018

Technologie

La première journée du GEOSummit 2018 est conçue sous forme d'ateliers de travail d'une demi-journée, axés sur les technologies prometteuses.

Les sujets suivants sont à l'étude pour ces ateliers de travail ; ils seront concrétisés dans les mois à venir :

Le cas échéant, les ateliers de travail seront enrichis d'autres sujets.

Les personnes intéressées à participer le plus tôt possible à la conception de ces ateliers sont priées de se faire connaître auprès du comité d'organisation du GEOSummit (infotest@geosummit.ch).  

Matin

> DRONES today and tomorrow, solutions and trends

Les participants se familiariseront avec l'état actuel de la technologie des drones. Que s'est-il passé depuis 2016, quelles sont les applications typiques et où sont les difficultés ? Quels changements techniques et juridiques, améliorations et nouveautés peuvent être attendus dans les années à venir ? Quelles règles s'appliquent et quelles approbations sont nécessaires ?

Lors d'une discussion ultérieure avec les conférenciers, les participants peuvent élargir leur expérience pratique et recevoir de nouvelles impulsions. 

BUTS:

  • Technologie : État 2018, HW & SW
  • Applications : DOM et DGM, orthophotos, modèles 3D
  • Perspectives : nouvelles charges utiles et capteurs, nouvelles réglementations légales

LANGUES:
Français, Anglais, Allemand

MODÉRATION:
Stéphane Bovet & Martin Sauerbier, SSPT

INTERVENANT(E)S:
François Gervaix, SenseFly
Stuart Lane, Uni Lausanne
Markus Farner, BAZL
Florent Béron, Skyguide
Nikoleta Guetcheva, pix4D
Florian Muehlschlegel, pix4D
Martin Sauerbier, Geosystems GmbH

> AUGMENTED REALITY FOR BIODIVERSITY

Augmented reality (AR) applications are increasingly utilized in various contexts due to the omnipresence of connected smartphones and tablets. On the contrary to traditional maps, AR has the potential to interactively show spatial content in the field. Thereby AR minimizes the cognitive load of mapping abstract 2D content to the real world. The goal of this workshop is to discuss and to demonstrate the utilization and utility of augmented reality in the context of biodiversity. In other words, it is related to the opportunities of immersive learning with AR to (re)connect young people with the nature and to face the concept of environmental amnesia.

GOALS:

  • Presentation of the state of the art regarding augmented reality technologies: (hybrid  + native technologies). Develoment kits; 2-camera stereoscopy and object detection / reconstruction 
  • Presentation and discussion of different use-cases. 
  • Goals for discussion groups: application of AR technologies in different contexts; (e.g. education, sensibilisation). 
  • Outlook – where are we heading

LANGUAGE:
English, french possible, depending on the participants

MODERATION:
Jens Ingensand & Olivier Ertz, HEIG-VD

INVOLVED PARTIES:
Mathias Oberson, HEIG-VD
Sarah Composto, HEIG-VD
Simon Oulevay, HEIG-VD
Maryam Lotfian, HEIG-VD
Nicolas Blanc, HEIG-VD

> BIM - Point fixe dans le ciel de la géomatique

Building Information Modeling n'est plus de la musique d'avenir – BIM est devenu une réalité ! De nombreux pays ont une longueur d'avance sur nous et notre branche géo risque de perdre du terrain par rapport à eux. La notice SIA MB 2051 BIM entrera en vigueur au 1er janvier 2018. Qu'est-ce que cela signifie pour la branche géo ? Où en sommes-nous à l'heure actuelle ? Comment notre branche peut-elle participer ? Cet atelier permet de discuter les exigences et les contributions possibles ; le but est d'en retirer des mesures concrètes. 

BUTS (en allemand):
Seit der letzten GeoSummit ist auch in der Schweiz einiges im Themenbereich BIM passiert. Mit dem Merkblatt SIA 2051 BIM hat der SIA ein erstes Dokument zur Verständigung erarbeitet und publiziert, welches im In- und Ausland auf reges Interesse stösst. Die CH-Geobranche hat sich dabei über die Verbandsgrenzen hinaus aktiv in den Arbeiten zur Erarbeitung des Merkblattes eingebracht. Auf dieser Basis wird aufgezeigt, was BIM ist und wo die Schweiz in der vorgenannten Thematik steht. Input, in welche Richtung die Steuergruppe BIM - Geodaten weiterhin wirken soll, ist ausdrücklich gewünscht. Schlussendlich sollen sich die Teilnehmenden auf Grund der Inputreferate und den Diskussionen im World-Café ein eigenes Bild von den Herausforderungen und Chancen im Themenfeld von GEO+BIM machen.

LANGUE:
Allemand

MODÉRATION:
Christoph Hess, GEO+ING

INTERVENANT(E)S:
Daniel Löhr, E.M.S. AG
Manfred Huber, FHNW
Carla Thoma, Acht Grad Ost AG
Helena Aström, swisstopo
Andreas Kluser, Geoplanteam AG
Rico Breu, GEOINFO Vermessungen AG

> LINKED OPEN GEODATA - l'espace numérique interconnecté

Linked Data utilise Internet pour mettre en relation des données. Les données sont identifiées, partagées et liées par le biais de l'Uniform Resource Identifier (URI). Le Resource Description Framework (RDF) et les normes sous-jacentes telles que SPARQL sont utilisés pour encoder et connecter les données. Dans le cadre de ce workshop nous aborderons :

  •  Connaissances théoriques : motivation, bases, statut 
  •  Demonstrations et exercices pratiques avec SPARQL / geoSPARQL, ou la transformation d'un shapefile en vue de sa publication en tant que Linked Open data

BUTS (en allemand):

  • Grundlageninformationen zu Linked Data (RDF, Ontologien, SPARQL ...) vermitteln
  • Stand und Verbreitung an Hand einiger SPARQL endpoints bewusst machen
  • Potentiale aufzeigen (bestehende Standards) und Beispiel zeigen (ev. selbst üben lassen)

LANGUE:
Allemand

MODÉRATION:
Manfred Loidold, LO-GI-PM GmbH

INTERVENANT(E)S:
Pasquale di Donato, swisstopo
Thomas Strösslin, APP

> Atelier: Cartes de visualisation de la Confédération 05.06.2018

Le cours s'adresse aux journalistes qui utilisent des cartes (interactives) et d'autres géodonnées à des fins d'information et d'illustration. Des exemples pratiques montreront comment les quelque 600 géodonnées de la Confédération et en particulier de swisstopo peuvent être utilisées. Les participants ont la possibilité de s'entraîner eux-mêmes avec leurs propres données. Le cours doit également servir de plate-forme d'échange d'informations entre les représentants des médias et swisstopo afin de mieux connaître les besoins et les exigences des uns et des autres. Le GEOSummit offre également aux participants une vue d'ensemble de l'utilisation diversifiée des géodonnées dans l'administration et l'économie privée. 

BUTS (en allemand):
Zugang und Nutzung von swisstopo-Geodaten; map.geo.admin.ch als Quelle für Storytelling; Nutzung und Integration (iFrame) von Bundesgeodaten via map.geo.admin.ch; Gebühren und Copyright bei statischen Daten für swisstopo; praktische Beispiele; Besuch der GEOSummit Messe.

PRÉREQUIS:
Ordinateur portable et propres données avec référence spatiale (EXCEL, CSV, CSV, KML).

LANGUE:
Allemand

MODÉRATION:
David Oesch & Ruedi Bösch, swisstopo

En savoir plus

Après-midi

> La numérisation et la planification territoriale – mariage d'amour ou de raison?

Les services Airbnb, Uber et oBike se sont installés de manière visible dans notre espace vital ; ils caractérisent parfois des quartiers entiers. Leurs modèles commerciaux font un usage intensif du territoire, souvent à l'insu de la planification territoriale. A l'ère de la numérisation, la question qui se pose dès lors aux planificatrices et planificateurs consiste à déterminer s'ils veulent contribuer activement à façonner l'espace vital ou s'ils se contentent de s'adapter aux conséquences de ces modèles.

BUTS (en allemand):
Aus dem interaktiven Workshop erwarten wir eine Zusammenstellung von Auswirkungen der Digitalisierung auf die Raumentwicklung erstellen zu können und die Handlungsfelder zu identifizieren. Diese Resultate sollen in einen Positionspapier fliessen, welches mit den Berufsverbänden der Planenden diskutiert werden soll, um den Wandel des Berufsfeldes der Planenden zur Tatsache zu machen.

LANGUE:
Allemand

MODÉRATION:
Yves Maurer, Bundesamt für Raumentwicklung
Dirk Engelke, Hochschule für Technik Rapperswil

INTERVENANT(E)S:
Esther Casanova, FSU
Marcel Buffat, GS-UVEK
Marcel Seewer, Bundesamt für Raumentwicklung

> From 3D point cloud to SMART City and BIM

Dans l’espace de vie numérique, les villes jouent un rôle central pour de nombreux domaines de l’économie, de l’administration et de l’économie privée. Comment peut-on acquérir de manière efficace les données nécessaires aux modèles urbains numériques ? Comment et dans quels buts ces données peuvent-elles être utilisées ? Au cours de cet atelier, les techniques actuelles, de même que les technologies d’avenir, des projets de recherche et des produits seront présentés au participants. Une partie importante sera également laissée aux discussions, afin de favoriser les échanges et ainsi permettre de développer de nouvelles idées. 

LANGUES:
Allemand & Anglais

MODÉRATION:
Kirsten Wolff, Stéphane Bovet, SSPT

INTERVENANT(E)S:
Hans-Joachim Benfer, Aerowest GmbH
Christoph Hess, GEO+ING
Wissam Wahbeh, FHNW
Konrad Schindler, ETH Zürich
Hansjörg Stark, SBB AG

> Machine Learning en géomatique – potentiel d'application et défis

L'intelligence artificielle comme aussi le Big Data font partie des mots clés de la digitalisation. Qu'est-ce que cela signifie concrètement ? Quels sont les possibles applications en matière de la géomatique? Où en sommes-nous à l'heure actuelle? Quels sont les chances et les risques dont il faut tenir compte? A l'aide d'exposés et d'examples pratiques les questions précédente seront éclairées. Les participants de cet atelier sont priés d'apporter leur ordinateur approprié à l'installation d'un logiciel (qui sera indépendant du système d'exploitation).

BUTS: (en allemand)
Die Teilnehmenden sollen an Aufgabenstellungen des maschinellen Lernens für Anwendungen in der Geomatik herangeführt werden und einen Einblick in das Potenzial der Methodik erhalten. Zunächst werden Ziele vorgestellt, die mit maschinellen Lernverfahren verbunden sind und dadurch einen engen Zusammenhang mit Information aufweisen: Durch ein jährliches Produktionsvolumen in der Größenordnung von Billiarden Gigabytes wird Information zu einem überfliessenden Gut unserer Gesellschaft - wir leben im Zeitalter des Big Data. Solche Grössenordnungen können verunsichern und bergen Risiken, prominent das eines Kontrollverlustes. In einer positiven Auseinandersetzung kann es ebenso bedeuten, dass sich neue Welten eröffnen, wenn aus verfügbaren Informationen sinnvolle Zusammenhänge entdeckt und genutzt werden. Eine Chance, die es insbesondere in der Geomatik zu nutzen gilt: Moderne Umsetzungen des ma-schinellen Lernens wie Deep Learning sind geradezu prädestiniert, um etwa im Zusammenhang mit der Fernerkundung und mit Mobile-Mapping-Bildern relevante Fragestellungen zu beantworten!

PRÉREQUIS:
Les participants de cet atelier sont priés d'apporter leur ordinateur.

LANGUE:
Allemand

MODÉRATION:
Denis Jordan, Institut Geomatik FHNW

INTERVENANT(E)S:
Maria Schönholzer, FHNW
Daniel Rettenmund, FHNW
Markus Schär
Pascal Stucki, FHNW

> Platform as a Service (PaaS): Opportunités et risques de ces plateformes Cloud pour le monde de la géoinformation

Différentes solutions „Cloud“ sont proposées tant par des fabricants que dans le domaine de l’OpenSource. Ce workshop se consacrera en particulier aux offres de type Platform as a Service (PaaS). Comment ces services peuvent-ils être utilisés dans notre domaine ? Quelles sont les chances et les opportunités de tels outils ?

Dans le cadre du workshop, nous discuterons des forces, des faiblesses et des risques des PaaS. Nous chercherons à identifier les possibilités pour les utilisateurs et approfondirons différents aspects particuliers (tels que la protection des données, la sécurité, les aspects légaux,…)

BUTS  (en allemand):

  • Begriffserklärung und Abgrenzung des Begriffs „Platform as a Service“
  • Eigenschaften/Anforderungen/Nutzen von PaaS
  • Architekturmodelle
  • Vor-/Nachteile, Herausforderungen und Chancen

LANGUE:
Allemand

MODéRATION:
Dominik Angst, ITV und SOGI FG GIS-Technologie

INTERVENANT(E)S:
Luzius Amman, hexagon
Andreas Neumann, Kt. Zug
Benedikt Notter, Infras
Christine Najar, swisstopo
Hans-Jörg Stark, SBB AG
Hans-Ulrich Widmer, eidg. Finanzkommission
Jürg Reist, AEW
Markus Schenarci, Geocom Informatik
Reto Zimmermann, Asseco BERIT AG
Stefan Keller, HSR
Urs Arnold, Stadt Bern
Urs Flückiger
Hanspeter Christ, swisstopo

> Remote Sensing: du drone au satellite

De nouveaux capteurs et les systèmes qui leur sont liés augmentent la variété des données, leur actualité et leur qualité. Les nouvelles données et technologies enregistrées par les satellites, les avions / hélicoptères pilotés, les drones ainsi que les systèmes terrestres offrent des possibilités insoupçonnées.

Le traitement adapté de ces données ainsi que leus traitement combiné assureront le succès futur de la télédétection.

BUTS (en allemand):
Vom Pixel zur digitalen Information in Raum und Zeit. Wir werden am Beispiel des Bergsturzes von Bondo (2017) zeigen wie Fernerkundungs-Daten erfolgreich kombiniert werden können. Folgende Fragen sollen geklärt werden: 

  • Welche Informationen kann man mit den neusten, drohnenbasierten oder freizugänglichen Daten erhalten?
  • Wo können freizugängliche Informationen geholt werden (Datenportale): map.geo.admin.ch und Copernicus-Datenportale?
  • Wie extrahiere ich Informationen aus den raumbezogenen Bildern für meine Fragestellung?
  • Wie ergänzen sich die verschiedenen Systeme und Datentypen?

 Es soll ein erster Eindruck beim Erkunden neuer Werkzeuge gewonnen werden.

PRÉREQUIS:
Votre propre ordinateur portable, Mac ou Windows, avec accès WLAN et navigateur actuel.

LANGUE:
Deutsch

MODÉRATION:
Claudia Röösli, Universität Zürich
Gebhard Merk, Schweizerischer Verband Ziviler Drohnen & Schällibaum AG
Daniel Zinniker, Geocom Informatik AG & SOGI

INTERVENANT(E)S:
Bernd Hartmann, GeoGrischa AG
Roederick Kühne, Amt für Wald und Naturgefahren Kt. GR
Philip Jörg, NPOC & Universität Zürich
Florian Muehlschlegel, pix4D
David Oesch, swisstopo